verdun sur garonne

BLOG

Aujourd’hui j’ai décidé de modifier mon utilisation du développement personnel car j’ai pris conscience que même si toutes les méthodes, pratiques et autres philosophie de vie que j’avais choisi de suivre depuis plus de 10 ans, mon positionnement par rapport à mon objectif était erroné.

Fin 2020 j’ai finalement décidé d’investir en moi et je me suis ouverte naturellement aux évidences bien plus rapidement que tout ce que j’avais imaginé.

J’ai encore des amis qui m’ont dit récemment que j’avais amassé un travail de dingue sur moi après 6 mois de formations et d'accompagnements en thérapie brèves.

Et pourtant s’ils savaient que tout cela est venu si simplement et si naturellement je n'avais plus de sensation de vide, de doutes. Confiance et écoute étaient les maîtres mots de mes apprentissages.

Auraient ils la même vision que moi sur le développement personnel ?

Ou s’inquièteraient ils en se demandant si je ne suis pas entrée dans une secte ?

Je trouve depuis toujours amusant ce système de contradictions binaires ancrées dans notre inconscient :

c’est soit blanc soit noir, soit soleil soit lune, soit j’allume soit j’éteins, soit je suis en colère soit je suis joyeux…

Je pourrais continuer indéfiniment avec ces exemples qui m’amusent véritablement depuis toujours.

Oui déjà petite j’aimais me poser plein de questions. Résoudre des énigmes étaient pour moi une sorte de jeu ludique qui me permettait de garder un œil objectif et observateur en essayant de comprendre mon environnement. Il est vrai que je ne me souviens pas beaucoup de mon enfance et même de mon adolescence.

Pourtant j’ai en mémoire depuis toujours une fois où je devais avoir 8 ans, un questionnement existentiel que j’ai eu alors que je jouais avec mes poupées Barbie dans ma chambre calmement.

Ce jour-là, je me suis demandée si moi je jouais avec mes Barbie pour les animer, alors qui jouait avec moi pour m’animer aussi ?

Est-ce que mes actions, mes pas, mes choix étaient contrôlés par autre chose que moi ?

Peut-être ai-je véritablement commencé à cheminer depuis ce jour sans en être véritablement consciente afin de savoir si j’étais maître de ma vie et donc à la bonne place ?

Aujourd’hui je comprends tellement ce questionnement en voyant ma fille de 8 ans évoluer dans sa propre vie et j’ai pris conscience d’être comme tout un chacun : libératrice de mon passé, apprentie de mes enfants et bâtisseuse de mon avenir.

 

Je suis parfaitement à ma place à chaque instant et j’existe responsable, libre et heureuse chaque jour.

 

Ici je décide de parler ouvertement, de transmettre, une partie de ma philosophie de vie que j'ai commencé à écrire le 26 mars 2021 car j’ai le sentiment et la certitude que cela résonnera aussi pour toi qui me lis pour te permettre peut-être d'avoir tes propres évidences.